• whatsthenews

TAYLOR SWIFT POUR LE DROIT DES ARTISTES ET LES LGBT

Taylor Swift a commencé sa carrière en 2004 à l'âge de 15 ans. Contrairement à d'autres artistes, elle a mis du temps à s'engager politiquement et auprès de diverses causes. Depuis un an, elle a pris un autre tournant et n'hésite pas à assumer ses différents engagements.

Le renouveau avec Reputation

Lors de la remise des MTV Awards en 2009, Taylor Swift avait gagné le prix du meilleur clip de l'année avec You Belong With Me. Cependant, cette victoire n'a pas plus à Kanye West qui est monté sur la scène, expliquant que Beyoncé méritait davantage ce prix. Depuis les deux artistes ne s'apprécient pas et se le font savoir. Après plusieurs polémiques, Taylor a hérité du surnom de "serpent" par Kanye West. Surnom que de nombreux internautes ont repris. La chanteuse a décidé de jouer de cette image dans son nouvel album, Reputation. A travers de nombreuses chansons, elle montre que ce n'est plus la même : "The old Taylor can't come to the phone right now. Why ? Because she's dead" chante-t-elle dans Look What You Made Me Do. Elle joue de ce rôle de serpent et de la réputation qu'on lui a donné. Un changement radical dans sa carrière qui a laissait présager la suite.

Les élections de mi-mandat aux Etats-Unis

"Dans le passé, j'étais réticente à exposer mes opinions politiques publiquement mais à cause d'événements dans ma vie et dans le monde ces deux dernières années, je me sens différente pour le faire désormais" disait-elle dans un post Instagram du 7 octobre 2018, incitant ses abonnés à voter. Après être restée des années dans son coin, Taylor Swift a décidé de changer son fusil d'épaule et parler pleinement de ses convictions. Dans ce même post, elle explique qu'elle votera"pour Phil Bredesen pour Sénat et Jim Cooper pour la Maison Représentative. S'il vous plaît, éduquez-vous sur le profil des candidats dans votre Etat et votez pour la personne qui représente le mieux nos valeurs". Pour justifier son choix, elle rajoute qu'elle ne peut"pas voter pour quelqu'un qui n'est pas prêt à se battre pour la dignité de TOUS les Américains, peu importe leur couleur de peau, sexe ou la personne qu'ils aiment". Après cet événement, elle a continué dans sa lancée, notamment en soutenant le droit des artistes.


Le droit des artistes dans l'industrie

Fin juin, Taylor Swift prend la parole sur Tumblr et dévoile que son ancien label, Big Machine Records, va être racheté par Scooter Braun (qui a participé au harcèlement qu'elle a subi après la polémique avec Kanye West). Avec ce rachat, elle perd tous ses droits sur ses cinq albums dont elle a composé la plupart des morceaux. "Pendant des années, j'ai supplié d'avoir une chance de posséder mon propre travail" explique-t-elle. Chance qu'elle n'a pu avoir et c'est pour cela qu'elle décide de quitter son manager, Scott Borchetta et son label. "C'est le pire scénario. Même dans mes pires cauchemars, je n'aurai jamas pensé que Scooter rachèteraient mes albums" annonce Taylor. C'est vrai qu'il est difficile d'imaginer que son harceleur puisse posséder tout ce qu'elle a pu construire depuis ses quinze ans. A travers son post, elle met en garde les jeunes artistes de ne pas se laisser faire et d'avoir le pouvoir de posséder leurs œuvres. Lover, son album sorti fin août et produit avec un autre label lui appartient entièrement. Avec cette nouvelle sortie, elle en profite pour s'engager auprès d'autres causes qui lui tiennent à cœur.


Le droit pour les LGBT : equality act

Tout commence avec une pétition puis à une chanson, en passant par un clip et finissant par un appel à la Maison Blanche lors d'une cérémonie de remise de prix. En mai, Taylor Swift lance la pétition "Support the Equality Act" ayant pour but de faire passer la loi protégeant les LGBT au travail, à l'école et lieux publics. Elle souhaite que l'Equality Act aille jusqu'au Sénat. Le 14 juin, elle sort You Need To Calm Down qui prend la défense de la communauté. "When you could be GLAAD ? Sunshine on the street at the parade. But you would rather be in the dark age. Just makin' that sign must've taken all night" entend-t-on. Loin de s'arrêter de si bon pas, elle décide d'interpeller directement la Maison Blanche lors de la cérémonie des VMA 2019.


Taylor Swift semble bien partie pour défendre les causes qui lui tiennent à cœur. Longtemps restée dans le silence sur ses convictions politiques et sociétales, cette époque est finalement révolue. La nouvelle Taylor Swift est arrivée.

Abonnement à la Newsletter

  • Blanc Icône Instagram

© 2018 by What's The News (OB). 

Mentions Légales