• whatsthenews

RÉOUVERTURE DES ÉCOLES : PRUDENCE ET VOLONTARIAT SONT DE RIGEUR

Dès le 11 mai, les écoles maternelles et primaires vont rouvrir. Classes réduites, étude dirigée, volontariat… Le Président de la République Emmanuel Macron invite à la prudence mais à la liberté de chacun. Explications.

Confinés depuis le 18 mars 2020, de nombreux écoliers découvraient un nouveau mode de travail : les cours à distance. Mais pour les plus jeunes, ce travail à distance passait surtout par les parents qui se substituent aux professeurs. Avec l’arrivée du déconfinement le 11 mai 2020, les écoles vont rouvrir progressivement. Viendra ensuite le tour des collèges et des lycées.


Les gestes barrières seront respectés à l’école


Les classes sont réduites et chaque table se trouve à un mètre de distance les unes des autres. Des travaux dirigés en petit comité sont également prévus pour une meilleure organisation des groupes. Même schéma pour la cantine, les règles changent pour laisser place à la prudence. Régulièrement, élèves et enseignants devront se laver les mains, le port du masque est recommandé ainsi que les un mètre de distance entre chaque personne.


Malgré l’inquiétude des professeurs, le Président de la République tient à rassurer les enseignants dans une interview sur sa chaîne Youtube : “Des enseignants continuent de travailler depuis le début du confinement dans les écoles pour accueillir les enfants de nos soignants, demandez-leur, cela s’est bien passé”. Il précise que jamais le gouvernement demandera “à un enseignant d’aller travailler si les mesures de sécurité ne sont pas respectées”


Par ailleurs, il en profite pour remercier tout le personnel enseignant mobilisé pendant cette période de crise sanitaire qui a su assurer la continuité des cours. “L’Éducation Nationale s’est mobilisée et nous leur avons réellement offert une offre éducative formidable à distance. Je veux rendre hommage à nos enseignants qui se sont mobilisés” précise-t-il.


Un retour non obligatoire


L'inquiétude ne se sent pas seulement du côté des enseignants mais aussi du côté des maires qui ne sont pas tous d’accord pour rouvrir leurs écoles. En effet, le gouvernement a souhaité rouvrir les écoles dès le 11 mai car “dans la vie d’un enfant, c’est traumatisant de rester 2 mois à la maison. Le but est également que certains parents puissent retourner travailler” justifie le Président de la République Emmanuel Macron. Mais les maires se demandent si l’ouverture des écoles est obligatoire. Lors d’une interview, le Président de la République Emmanuel Macron affirme qu’”aucune mesure de contrainte est prévue pour les maires qui ne préfèrent pas rouvrir leurs écoles. Les décisions se prennent en fonction de chaque territoire”


Un des maîtres mots de ce déconfinement et réouverture d’écoles est : la liberté. “Nous devons essayer de continuer à maîtriser l’épidémie tout en ayant la vie d’une nation libre. Nous sommes une nation forte et nous sommes crédibles” développe-t-il. Cependant, il continue de répéter que le virus est toujours présent et que malgré nos libertés, nous devons faire attention.

Abonnement à la Newsletter

  • Blanc Icône Instagram

© 2018 by What's The News (OB). 

Mentions Légales