• whatsthenews

PATRICIA HEARST : L’ENLÈVEMENT DE TOUS LES MYSTÈRES

Patricia Hearst, actrice américaine et fille du géant de la presse William Hearst, est enlevée en 1974 par un groupe d’extrême gauche. Après plusieurs mois, elle participe aux actions du groupe mais est finalement arrêtée et déclarée comme étant manipulée. Histoire.


Patricia Hearst est la petite-fille d'un grand nom de la presse : William Randolph Hearst (détenait plusieurs grands noms de presse écrite). Son père est également connu pour être un riche homme d'affaires. Il a notamment construit sa fortune sur son entreprise Hearst Corporation, un groupe de médias. Patricia est donc l'héritière d'une grande fortune familiale.


Kidnappée par un groupe d'extrême gauche


Elle a 19 ans lorsqu'elle est enlevée le 4 février 1974 par l'armée de libération symbionaise (ALS), un groupe d'extrême gauche. Le 12 février, la jeune femme adresse un message vocal à ses parents : "Maman, papa, je vais bien. J'avais quelques égratignures mais ils les ont soignées. J'avais un rhume mais ils m'ont donné des médicaments. Je ne suis pas affamée ou battue ou effrayée inutilement".


Ce que souhaite l'ALS en retour ? Que le père de Patricia distribue 70 dollars à chaque sans-abri de Los Angeles (6 millions de dollars au total). Touché par ce kidnapping, des millions d'Américains font un don aux Hearst pour leur permettre de payer cette somme et ainsi récupérer leur fille. Cependant, dû à une mauvaise organisation, les distributions de la ville doivent s'arrêter. L'armé quitte alors Los Angeles en gardant Patricia Hearst avec eux. Sa famille a de ses nouvelles quelques mois plus tard mais elle présente un tout nouveau discours.


Quand le syndrome de Stockholm te tient


Le 3 avril 1974, elle pose, armée, devant le drapeau de l'armée de libération symbionaise et affirme avoir les rangs de ses agresseurs. "Je lutterai désormais aux côtés de mes ravisseurs. Vous me dites, vous, mes parents, que vous m'aimez, mais vous ne faites rien pour le prouver. Vous ne vous souciez pas plus de ma vie que de celle des opprimés. Vous êtes des menteurs. Quant au lavage de cerveau, l'idée est ridicule au point d'être au-delà de la croyance." raconte-t-elle dans un message adressé à ses parents. Elle continue son discours en dénigrant l'éducation bourgeoise qu'elle a reçu. Un de ses ravisseurs (qui l'a agressé sexuellement) change son prénom et Patricia se fait désormais appelée "Tania".


Ses proches ne croient pas à ce changement mais pourtant Patricia Hearst apparaît, avec l'ALS, dans les caméras de surveillance lors de plusieurs braquages à mains armées.


Le 17 mai 1974, la police organise une attaque contre une grande partie des membres l'armée de libération symbionaise. La fusillade qui dure 7 heures est diffusée en direct sur les chaînes américaines. 9 000 balles et des grenades à fragmentation incendiaires sont tirées, provoquant un feu dans le bâtiment où était l'ALS. 6 membres perdent la vie dans l'incendie mais aucune trace de Patricia.


Elle est retrouvée par des agents du FBI (déguisé en hippies) dans un motel à San Francisco le 18 septembre 1975. La psychologue qui l'a prend en charge l'a décrit comme "un zombie sans affect et sans QI". La jeune femme va être jugée pour ses actes criminelles au sein de l'organisation.


Patricia, déclarée sous l'emprise de ses ravisseurs


Le procès commence au début de l'année 1976 et pour son avocat, c'est certain, Patricia Hearst a été forcée à rejoindre la cause. Il déclare qu'elle est "le facteur critique dans ce cas. Elle est la seule à avoir accès à son état d'esprit". Après 39 jours de procès, elle est déclarée coupable le 20 mars 1976 et est condamnée à 7 ans de prison. Mais le juge la libère après deux ans en prison car elle est considérée comme sous l'emprise de ses ravisseurs. Cependant, de nombreuses caméras de surveillance montre qu'elle a eu plusieurs occasions de s'échapper pendant les braquages mais ne les a jamais saisies.


En 1988, elle explique que, selon elle,"tout s'est passé parce qu'elle est Patricia Hearst. Si je n'étais personne, rien ne se serait passé. Et en plus, le procès a été assez confus". En 2001, le Président des États-unis Bill Clinton l'a réhabilite totalement. Aujourd'hui, elle a écrit plusieurs livres et est actrice. Mais une question plane toujours : souffrait-elle du syndrome de Stockholm ou était-elle pleinement consciente ?


Références

- L'enlèvement de Patricia Hearst par Brut

- L'étrange et violente histoire de l'héritière Patricia Hearst par Paris Match

- Patricia Hearst par Wikipédia

Abonnement à la Newsletter

  • Blanc Icône Instagram

© 2018 by What's The News (OB). 

Mentions Légales