Abonnement à la Newsletter

  • Blanc Icône Instagram

© 2018 by What's The News (OB). 

Mentions Légales

  • whatsthenews

MARIE STUART, LA REINE AUX TROIS COURONNES


Cousine et grande rivale d'Elizabeth I, Marie Stuart a su laisser sa trace en France, en Ecosse et en Angleterre au XVIème siècle. Elle a grandi en France et a été élevée par les Valois, famille de son mari, François II. Malgré un bon départ dans la vie politique, la suite n'a été que tragique.


La jeune arrivée sur le trône

Née le 8 décembre 1542, elle devient reine d'Ecosse à seulement six jours après la mort de son père, Jacques V d'Ecosse, le 14 décembre. Sa mère, Marie de Lorraine, l'envoie en France pour la protéger de l'invasion anglaise. Les deux pays signent un accord promettant que les deux enfants, Marie et François II se marieront afin de sceller l'union entre la France et l'Ecosse. Marie Stuart devient l’espérance de vie de son royaume à seulement six ans. Catherine de Medicis et Henri II lui donnent une éducation à la française, la même qu'ils donnent à leurs propres enfants. Les écossais lui reprocheront d'être davantage française qu'écossaise et ne la trouvent pas digne de porter la couronne leur pays. Elle épouse, comme prévu, le dauphin de France le 19 avril 1558. Un an plus tard, Henri II meurt et François II accède au trône. Marie est aussi couronnée reine France. A quinze ans, elle porte déjà deux royaumes sur ses épaules. Petite-fille de Marguerite Tudor, elle est dans la liste des héritiers possible à la couronne d'Angleterre. Une troisième couronne en vue ?


La grande rivalité avec l'Angleterre

A la mort d'Edouard VII, Marie a tous les droits de revendiquer le trône d'Angleterre. Pourquoi ? La fille d'Edouard, Marie Tudor, est catholique alors que le pays se positionne protestant. Sa fille ne peut donc pas régner sur un royaume avec une religion différente. C'est donc sa tante, Marguerite Tudor, aussi grand-mère de Marie Stuart, qui prend la place d'héritière du trône. La reine d'Ecosse peut alors se prétendre Reine d'Angleterre à la mort d'Edouard VII. C'est ce qu'Henri II fît en 1558. Cependant, c'est Elizabeth I, fille illégitime Henri VIII et belle-sœur d'Edouard VII, qui s'empare de la couronne et devient donc la nouvelle reine d'Angleterre.


Un règne français de courte durée

Son mari et Roi de France meurt très jeune le 5 décembre 1560 d'une otite devenue un abcès. Aucun médecin n'est en mesure de soigner ses douleurs. Marie et lui n'ont pas eu d'enfant. Elle quitte la France pour retourner en Ecosse.


Un retour et une vie difficile en Ecosse

Son pays natal est divisé entre catholiques et protestants. Loin d'être tout de suite acceptée par les écossais, elle réussit à s'imposer en calmant les tensions et en exigeant une tolérance religieuse. Elle épouse Henry Stuart, petit neveu d'Henri VIII, le 29 juillet 1565. Meneur catholique, le mariage n'est pas bien vu dans l'entourage de Marie, notamment du point de vue de son demi-frère, James Stuart. Celui-ci rejoint alors le parti protestant en rébellion. Henry est très jaloux de l'amitié entre son épouse et son secrétaire, David Rizzio. Il assassine l'ami de la Reine en pleine conférence avec Marie. Cet événement la pousse à penser au divorce mais elle est déjà enceinte. Henry va tenter de la faire avorter mais en vain. L'ex-Reine de France accouche le 19 juin 1566 d'un petit garçon, Jacques VI. L'époux est retrouvé étranglé en 1567 dans une explosion. Marie, en liaison avec Jacques Hepburn, est immédiatement suspectée. Un autre coupable est arrêté mais celui-ci est acquitté et ordonne à Marie de l'épouser pour laver son honneur. Il s'agit d'un prénommé Bothwell. Elle l'épouse en avril 1567. Le 24 juillet 1567, Marie Stuart offre son trône à son fils, âgé d'un an.


Le départ en Angleterre

Le 2 mai 1568, Marie Stuart fuit l'Ecosse après la défaite à la bataille de Langside, guerre civile écossaise, avec une petite armée et trouve refuge en Angleterre. Son plan ne se passe pas comme prévu car elle se fait arrêter le 19 mai par les officiers d'Elizabeth. La Reine d'Angleterre ouvre une enquête suite à la mort d'Henry Stuart. Aucune preuve prouvant la culpabilité de Marie n'est trouvée. Elizabeth relâche l'ancienne Reine d'Ecosse mais l'assigne à résidence chez George Talbot.

Une mort tragique

Elizabeth I redoute toujours les prétentions au trône de Marie et entend des bruits de couloirs sur un complot visant à s'emparer de la couronne. La Reine d'Angleterre, cherchant un prétexte pour se débarrasser de sa rivale, truque des lettres de Marie Stuart. Ainsi, elle fait croire à tout le monde que Marie prévoyait un coup d'Etat. Marie Stuart est exécutée le 8 février 1587 au château de Fortheringhay.


Pour en savoir plus :

- Emission Au coeur de l'Histoire sur Europe 1 : https://www.youtube.com/watch?v=h3ckyWjzi-Y

- Secrets d'Histoire : http://www.tv5monde.com/programmes/fr/programme-tv-secrets-d-histoire-marie-stuart-reine-de-france-et-d-ecosse/58545/

- La série Reign

- Livre : Marie Stuart de Stefan Zweig