• whatsthenews

CONFINEMENT : COMMENT FONT LES HYPERACTIFS ?

Mis à jour : mai 9

Les hyperactifs et les personnes agitées peuvent grandement souffrir de ce confinement. Pour des personnes qui, d’ordinaire, n’arrivent pas à tenir en place, il est très difficile de ne pas pouvoir réellement bouger. Mais qui sont-ils et comment les aider ? Explications.

Qu’est-ce qu’une personne hyperactive ?


Il est important de distinguer une personne hyperactive et une personne agitée. L’hyperactivité est un réel problème neurologique chronique qui concerne aujourd’hui 3,5 à 5,6% des enfants en France. Le trouble du déficit de l’attention (TDA) continue pour 65% d’entre eux à l’âge adulte. Et il peut régulièrement arriver que nous confondions les deux, comme l’explique Vincent Joly, psychologue pour enfant et adolescent : « Nous avons tendance à regrouper des réalités bien différentes sous le même terme ».


En effet, « un hyperactif ne peut pas faire la même activité pendant plus de quelques minutes. Les cas d’hyperactivé restent assez rares contrairement aux personnes agitées.» continue le psychologue. En plus de ne pas pouvoir garder la même activité, une personne souffrante de TDAH parle beaucoup et fait beaucoup de bruit. Et une personne agitée a, quant à elle, du mal à tenir en place « quand elle est stressée ou anxieuse et cela se manifeste par cette difficulté à se poser ». Une personne dite agitée peut se montrer également turbulente.


Des difficultés au quotidien pour les hyperactifs


Ces troubles comportementaux enclenchent, bien souvent, un quotidien plus difficile à vivre car les hyperactifs et personnes agitées ne rentrent pas dans la norme. Par exemple, à l’école pour les enfants et les adolescents, l’apprentissage est plus compliqué et cela entraîne alors des retards et/ou des difficultés scolaires. Même schéma à la maison : les parents et proches vont tout faire pour canaliser l’énergie de leur enfant mais peuvent vite s’énerver ou culpabiliser. Au final, les personnes concernées se sentent rapidement « pas comme les autres, inadaptées au système, triste… » explique Vincent Joly.

Cependant, nous entendons beaucoup moins parler d’adulte hyperactif. Mais où sont alors passé tous ces enfants ? Pour le psychologue, il y a plusieurs hypothèses : « peut-être qu’une fois adulte, il y a glissement de terme et ce qu’on appelait « hyperactivité » devient « stress ». Ou il est possible que n’ayant pas le même environnement que plus jeune, cela finisse par poser moins de problèmes. Mais cela reste que des hypothèses ».


L’heure de faire une pause dans la course à la productivité


L’exercice du confinement est loin d’être simple pour la plupart de la population mais pour les hyperactifs, l’exercice est de taille. « De manière générale, pour tous ces enfants, adolescents et adultes qui ont ce grand besoin de bouger, les règles de confinement peuvent être très violentes d’un point de vue psychologique » confirme le psychologue.


Même si toutes les situations sont différentes, « pour les enfants, si leur hyperactivité ou agitation est liée à l’école, avoir cette mise entre parenthèses peut leur être bénéfique » continue Vincent Joly. Pour que tout se passe bien, le psychologue conseille aux parents de ne pas « mettre trop de pression concernant la performance scolaire. Il est recommandé de maintenir un lien avec les apprentissages mais ne pas se mettre des objectifs élevés. Les conditions émotionnelles ne sont pas réunies pour bien gérer cette pression. » mais cela concerne également tous les autres domaines.

Autrement dit, confinement ne signifie pas être hyper productif parce qu’il est aussi bénéfique de ne rien faire. Comme le disait Thierry Guilhou, coach mental, dans « ce que le confinement peut nous apprendre », il suffit de trouver un équilibre.



Références :


- Propos de Vincent Joly, psychologue pour enfant et adolescent.

- http://psy-enfant.fr

- http://psy-enfant.fr/trouble-attentionnel-tdah-psychologue-paris/

- Livre : Non coupable, sortir des injonctions de la parentalité positive de Vincent Joly et Aude Secheret


#Restezchezvous

#Sauvezdesvies

Abonnement à la Newsletter

  • Blanc Icône Instagram

© 2018 by What's The News (OB). 

Mentions Légales