Abonnement à la Newsletter

  • Blanc Icône Instagram

© 2018 by What's The News (OB). 

Mentions Légales

La Depeche.png

La Dépêche du Midi appartient au groupe "La Dépêche", détenu par la famille BAYLET. Les autres journaux du groupe de

La Dépêche sont "Midi Olympique", "La NR des Pyrénées", "Le Petit Bleu d'Agen", "L'Agence", "Rugbyrama", "Midi Libre", "L'indépendant", "Centre Presse Aveyron", "La Gazette", "Direct Matin", "Dépêche Immo", "Toulouscope",...

LA DÉPÊCHE DU MIDI

BAYLET

La famille Baylet possède le "Groupe La Dépêche".

Jean-Michel Baylet en est le PDG depuis 1995. Sa mère était sa prédécesseur. Martine Laffont-Baylet, soeur de Jean-Michel, est aussi propriétaire du groupe.

 

La famille est impliquée en politique. En effet, Jean Baylet (qui rentre dans le journal en 1925) est un politique radical de gauche. Il est député de Tarn-et-Garonne de 1946 à 1958. Il est également Maire de Valence-d'Agen.  

Evelyne Baylet, Présidente de La Dépêche de 1959 à 1995, a commencé la politique la même année que son élection au sein du groupe. Elle succède à son mari en tant que Maire de Valence d'Agen (1959 à 1977) et succède au poste de patron de La Dépêche. Elle est aussi Présidente du Conseil général de Tarn-et-Garonne de 1970 à 1982. 

Jean-Michel Baylet suit le chemin de ses parents en étant à la fois PDG du journal et à la fois un homme politique. Il est conseiller municipal de Montjoi et Conseiller général départemental de Tarn-et-Garonne. Il a aussi été Sénateur, Président du parti radical de gauche, Secrétaire d'Etat, Député et Maire. 

La famille Baylet est au commande de La Dépêche du Midi depuis de nombreuses années maintenant. 

Le siège social du groupe est situé avenue Baylet à Toulouse.

La Dépêche du Midi est un quotidien régional en Occitanie principalement. Il est diffusé en Haute-Garonne, Tarn, Tarn-et-Garonne, Hautes-Pyrénées, Ariège, Aude, Aveyron, Gers, Lot, Lot-et-Garonne et Nouvelle-Aquitaine.

Fondé en 1870 par des ouvriers de l'imprimerie Sirven à Toulouse, La Dépêche est considéré comme le journal de la démocratie. L'annotation "Le journal de la démocratie" est inscrite sur le bandeau de la Une. Fermé lors de la 2nd guerre mondiale, il publie à nouveau en 1957 en tant "La Dépêche du Midi".

La ligne éditoriale de La Dépêche ? "Faire perdurer son indépendance financière et son identité pour toujours être capable d'informer les gens, quel qu'il soit, en essayant d'être dans son temps et dans ses développements techniques et numériques" répond Jean-Alexandre Lahocsinszky, journaliste à la rédaction de Saint-Gaudens. 

Historiquement, la ligne éditoriale se situe plutôt à gauche. Cela provient, surtout, des dirigeants du groupe, souvent, gauchiste.

Chaque jour, le journal tire à 180 000 exemplaires, sauf le dimanche où les tirages augmentent à 200 000 exemplaires. 1 000 articles sont répartis dans 17 éditions. Tous ces supports réunissent 1,2 millions de personnes

Les personnes ciblées par le journal sont les habitants du Midi. Pour La Dépêche Comminges, ce sont les habitants de cette région qui sont ciblés. 

FONDATION GROUPE

DÉPÊCHE

La Dépêche ne se contente pas d'exercer un rôle journalistique. Grâce à la Fondation du Groupe Dépêche, ils soutiennent la jeunesse, renforcent la solidarité, l'esprit d'entreprise ainsi que faire vivre le patrimoine. Pour cela, trois projets ont été mis en place.

- Tout d'abord, il y a les bourses actives. Le groupe offre des bourses, d'une durée maximum de 5 ans, à des bacheliers. Avec la bourse active, les futurs étudiants ont également le droit à un tuteur, une coordination pédagogique, un appui pour obtention d'un logement CROUS, une aide à la recherche de stage et une cellule de soutien psychologique. 200 lauréats bénéficient de la bourse active. 

- Puis, il y a le Concours Régional d’Eloquence : pour les élèves de Seconde de tout lycée et pour les élèves de Première en lycée d'enseignement professionnel. Le but est de prendre la parole en public lors du argumentation et d'un exercice de civisme. Trois prix et un prix spécial du Jury sont à gagnés.